30 novembre 2010

L'à faire du mois de novembre

dite la neuvième,

mais sans hymne à la joie.

  

Sur le blog de La Mère Castor, ce mois-ci, il est question

"de créer, de dégoter, d'attraper et d'insuffler un semblant de vie tremblotante à la plus charmante et fantasmatique des créatures ectoplasmiques et évanescentes,

le spectre, l'apparition, bref,

le fantôme."

 

Profitons en pour faire ensemble un petit cours de solfège formation musicale

(pour changer...)

et posons nous tout d'abord LA question du mois:

"Pourquoi cette neuvième affaire est-elle

sans hymne à la joie ????"   (la pauvre...)

 

     Mère Castor étant sans aucun doute une créature très cultivée, qui ne semble pas cloîtrée dans son terrier, elle fait ici allusion à la célèbre Neuvième Symphonie de Beethoven.

Je profite donc de l'occasion pour expliquer pourquoi cette neuvième symphonie est déterminante dans l'histoire de la musique

et pour rappeler quelques petites choses dont j'avais déjà parlé ici, il y a un an jour pour jour.... (tiens tiens..... hasard ou coïncidence ???) et dont je me permets de publier à nouveau quelques éléments:

La symphonie est une pièce pour orchestre en 4 parties ou mouvements.

C'est un genre important dès la période classique (XVIIIème siècle) avec comme principaux compositeurs de cette période: Haydn (106 symphonies composées de 1757 à 1795) et Mozart (46 symphonies conservées, composées entre 1764 et 1788).

 

Beethoven (1770-1827) est un compositeur charnière entre les styles classique et romantique.

Les 9 symphonies de Beethoven jalonnent cette mutation entre ces deux styles. Au fur et à mesure de ses symphonies, ce compositeur utilise un orchestre de plus en plus grand avec de plus en plus d'instruments et même un chœur pour la symphonie n. 9. Ses symphonies sont de plus en plus longues (la première dure environs 25 minutes soit à peu près le même temps que le seul dernier mouvement de la 9ème symphonie!).

On ne devrait donc pas dire "la cerise sur le gâteau" mais "le chœur dans la symphonie" car cet Hymne à la Joie chanté à la fin du dernier mouvement de la dernière symphonie de Beethoven vient compléter cette œuvre, maîtresse du genre.

9

 

Pour en savoir plus sur cette œuvre monument, c'est par ici.

Curieusement, plusieurs compositeurs romantiques ou post-romantiques sont morts après leur neuvième symphonie (achevée ou non), d’où une légende de malédiction attachée à ce chiffre : Beethoven bien sûr, mais aussi Bruckner, Dvorak, Mahler, Schubert...

 

Ainsi, Gustav Mahler, après avoir composé sa Symphonie n° 8, a eu peur de composer une fatale n°9.

Il composa à la place une œuvre intitulée Das Lied von der Erde (Le Chant de la terre), la sous-titrant « symphonie pour contralto, ténor et grand orchestre » (encore une histoire de voix dans la symphonie).

Bref, une symphonie n.9 sans en avoir l'air...  Ensuite, ni vu ni connu, il composa un œuvre qu'il appela Symphonie n° 9 en ré majeur, (en fait sa dixième.... tricheur !!!)

Cette symphonie fut cependant la dernière qu'il put achever, puisqu'il mourut pendant la composition de la Symphonie n° 10 en fa dièse majeur (1909–1910).

On est loin des 106 symphonies de Haydn !!

 

Bien des années plus tard, en 1779, Pierre Henry, fondateur de la musique électronique, a composé  La 10ème symphonie de Beethoven (œuvre revue en 1998). Pour l'écouter, c'est par là.

Sait-on jamais, c'est peut-être cette œuvre là qui a levé la malédiction de la neuvième symphonie....

9999? ???

 

 Puisque cette affaire du mois est sans Hymne à la Joie, nous ne l'écouterons pas cette fois-ci car tel est le souhait de La Mère Castor.

Point de neuvièmes symphonies non plus, car elles sont trop longues et trop présentes pour une playlist fantômatique et transparente....

En revanche, nous écouterons des musiques avec le chiffre 9, des chansons de fantômes, d'anges et autres esprits farfelus, sans oublier une version musicale du Colloque sentimental de Verlaine par Léo Ferré.

 

Alors, après ce petit cours de formation musicale.... (pas trop dur j'espère...)

C'est parti pour la

bande son de l'affaire du mois de novembre !!!

(à écouter en regardant les différentes réalisations des affairés

sur le blog de La Mère Castor)

 

Et pour retrouver cette playlist dans sa version moins fantômatique (c'est à dire complète et dans l'ordre), c'est par là...

Posté par Citrouille de FM à 09:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


28 novembre 2010

De la musique avec du plastique

 

 

 

Cet instrument a été construit par Kent Jenkins (17 ans) avec des tuyaux en plastique de différentes longueurs sur lesquels il frappe avec des spatules.

Liste des morceaux:

0:18 - 1:13 : Thème de The Office
1:13 - 1:26 : Marche turque - Mozart
1:27 - 1:54 : Thème de Super Mario
1:55 - 2:06 : Dans le hall du Roi de la Montagne - Grieg
2:07 - 2:50 : Bad romance - Lady Gaga
2:51 - 3:02 : Viva la vida - Coldplay
3:03 - 3:23 : Like a Virgin - Madonna
3:24 - 3:56 : Crazy train - Ozzy Osbourne
4:01 - 4:15 : Harder Better Faster Stronger - Daft punk
4:16 - 4:34 : Thème de James Bond
4:35 - 4:56 : Thème de Pirates des Caraïbes
4:57 - 5:50 : The Final Countdown - Europe

Merci à Lénaïck qui m'a envoyé ce lien !! :-)

Posté par Citrouille de FM à 11:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

27 novembre 2010

Tom, Jerry et la musique (2)

 

Carmen est un opéra de Georges Bizet

Posté par Citrouille de FM à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 novembre 2010

Grieg: Volkweise

 

 

Grieg est un compositeur norvégien (1843-1907). Comme Bartok, il s'est beaucoup inspiré des thèmes populaires de son pays pour composer ses œuvres dont l'univers est peuplé d'elfes, de trolls et autres créatures fantastiques présentes dans les contes d'Europe du Nord..
Il a également composé Peer Gynt, une musique très célèbre qui a beaucoup été utilisée au cinéma ou à la télévision.

Nous avions déjà travaillé sur un extrait de Peer Gynt l'année dernière. Pour se rafraîchir la mémoire, c'est par ici.

 

grieg_au_piano

 

Posté par Citrouille de FM à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 novembre 2010

L'album du mois de novembre (saison 2)

Hindi Zahra: Handmade


hindi_zahra_handmade
clique sur l'image pour écouter l'album

Hindi Zahra est une chanteuse marocaine qui vit en France depuis quelques années.

Elle vient de recevoir le prix Constantin.

Pour écouter des extraits de cette cérémonie et  voir une interview de la lauréate et du président du jury, c'est ici.

L'année dernière, c'est Emily Loizeau qui a reçu ce prix. La Juliette Citrouille, toujours au fait de l'actualité culturelle en avait longuement parlé ici.

Pour aller se promener sur le site d'Hindi Zaha, c'est par ici et sur son myspace, c'est par là.

Pour lire une critique de cet album, c'est ici, et pour lire une interview de cette artiste, c'est là

 

Oh! Un autre bébé guitare !!


 

Le clip de Beautiful Tango a été réalisé par Tony Gatlif: 


 

Posté par Citrouille de FM à 15:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


20 novembre 2010

Tom, Jerry et la musique (1)

 

 

Il s'agit de L'Ouverture de Johann Strauss.

Pour la réécouter plus calmement et pour écouter des valses des polkas et d'autres danses très célèbres de ce compositeur, c'est par ici.

Posté par Citrouille de FM à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 novembre 2010

le Batteur du Boléro

 

Dans ce petit film humoristique, le réalisateur Patrice Leconte s'est intéressé à ce qui pouvait bien passer par la tête du percussionniste jouant 169 fois l'ostinato rythmique du Boléro de Maurice Ravel:

 

 

 

Cellule_rythmique_bol_ro

 

Merci à Djac Baweur pour ce lien :-)

 

Posté par Citrouille de FM à 09:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 novembre 2010

Mozart et les fonctions harmoniques

 

 

 

 

L'extrait proposé est la Sonate pour piano en do majeur N. 16 K 545 de Mozart que vous pouvez écouter en intégralité ici.
Et pour écouter une version jazz de cet
te même sonate, c'est .

... Cela me rappelle cette chanson de Philippe Katerine où, dans le texte, "je me sens bien" est associé à des accords majeurs ou un mouvement mélodique ascendant, et "je me sens mal" à des accords mineurs ou un mouvement mélodique descendant:

 

Posté par Citrouille de FM à 12:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 novembre 2010

Tea set is swinging

 

Un petit travail fait maison par Zoé Landry.... 

Joli non ????

 

 

Cette chanson a été écrite par Louis Prima en 1936.
Elle est ici chantée par The Andrews Sisters

Posté par Citrouille de FM à 09:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

07 novembre 2010

Pergolese: Stabat Mater

 

Nous avons travaillé sur la marche harmonique avec deux extraits du Stabat Mater de Pergolese.

 

 

 

Pergolese est un compositeur italien de la période Baroque (1710-1736). Il est mort très jeune, à 26 ans. Il a écrit son Stabat Mater deux mois avant sa mort.

Le Stabat Mater est un texte latin mis en musique, devenu un genre musical. Le texte raconte la douleur de la vierge pendant la crucifixion de son fils.

(Promis, la prochaine fois, on travaillera sur quelque chose de plus gai !)

Ainsi, comme pour le Requiem, tous les Stabat Mater ont le même texte, mais les compositeurs en ont fait des interprétations musicales différentes.

Nous avons travaillé sur la deuxième strophe:

Cuius animam gementem,                (Alors, son âme gémissante,
contristatam et dolentem,                 Toute triste et toute dolente,
pertransiuit gladius.                         Un glaive transperça.)

 

Puis sur la dixième strophe:

Fac ut portem Christi mortem,           (Du Christ fais-moi porter la mort,
passionis fac consortem,                  Revivre le douloureux sort
et plagas recolere.                           Et les plaies, au fond de moi.)

 

 

Pour écouter le même texte de la première strophe mis en musique par Vivaldi, un autre compositeur baroque italien (1678-1741) c'est ici

Pour écouter la version de Rossini un compositeur italien romantique (1792-1868)  c'est là.

Dvořák, (prononcer "Dvorjak") est un compositeur tchèque romantique (1841-1904). Il a réuni les quatre premières strophes du texte dans une seule longue partie musicale. Pour l'écouter c'est par ici. En avant pour 17 minutes de musique !! (alors que notre premier extrait de Pergolese dure 2 minutes....)

Ah, ces Romantiques......  toujours dans l'excès !!

 

Et pour les "stabatmaterophiles" (et je sais que vous êtes nombreux ;-) voici la première strophe du Stabat Mater de Pergolese, une merveille:

 

 

Posté par Citrouille de FM à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,