29 juin 2011

L'à faire du mois de juin :

 

de Mère Castor:

Fontaine ou Feu Follet ??????

 

Et bien Fontaine, 

c'est plus Frais.

On est pas en Février !!

 

 

La fontaine de Mélisande:

 

Pelleas et melisande

Edmund Blair Leighton (1910)

 

Si je devais emmener un CD sur la fameuse île déserte,

(à supposer qu'il y ait lecteur CD + électricité sur l'île en question....)

Ce serait l'opéra Pelléas et Mélisande de Claude Debussy 

(J'emmènerais aussi Le Fil de Camille discrètement, mais bon, ça c'est une autre histoire...)

 

Pelléas et Mélisande est une pièce de théâtre de Maëterlinck, représentée à Paris en 1893.

Cette pièce dégage une atmosphère très particulière:

mystérieuse, hors du temps, hors du monde.......

L'histoire se passe sur une île inconnue, à une époque inconnue, 

Les personnages se rencontrent par hasard, ils ne savent pas eux-même pourquoi...

(certains disent même que Mélisande est la dernière femme enfuie de Barbe-Bleue)

Tout est sombre, enfermé: la forêt est opaque, on ne voit pas le ciel.

l'eau est toujours stagnante...

 Pour lire la pièce de Maeterlinck, c'est par ici

 

Claude_Debussy_ca_1908,_foto_av_Félix_Nadar 

Debussy photographié par Nadar en 1908

 

Debussy décide de mettre cette pièce en musique car l'aspect mystérieux correspond à son univers:

" Le poète qui dira les choses à moitié me permettra de greffer mes rêves sur les siens" dit-il.

L'orchestre qu'il utilise pour cet opéra est très grand, mais utilisé en petites touches de couleurs et de timbres.

Comme en peinture, on parle d'impressionisme.

De cette écriture émane un son très ciseléet le silence fait partie intégrante de la musique.

  

Dans cet opéra, la structure du chant est particulière, c'est une forme à la fois chantée et parlée.

En revanche,  dans l'opéra dit "classique", le narratif est séparé de l'expressif:

les chanteurs racontent l'histoire (c'est le récitatif)

puis ils expriment leurs sentiments (c'est l'air)

 

Cette musique peut donc paraître un peut particulière, mais passée cette 

première impression, c'est cet univers et ces couleurs qui prennent le pas...

 

 pelleas_decor

Esquisse de décor pour la première représentation de Pellés, par Lucien Jusseaume pour l'Acte I

 

La fontaine est un lieu clé de l'histoire de Pelléas et Mélisande:

L'opéra commence par une scène autour d'une fontaine: c'est là que Golaud rencontre Mélisande.

C'est par cette scène que commence l'opéra de Debussy.

Ensuite, Mélisande perd son anneau dans une fontaine: c'est la source du drame:

 

 

D'autres compositeurs ont travaillé à partir de cette pièce de Maëterlinck:

Jean Sibelius et Gabriel Fauré ont écrit une musique de scène,

Arnold Schoenberg a écrit un poème symphonique.

 

Philippe Béziat a fait un film de cet opéra: 

 

 

Rafał Olbiński - «Manon Pelleas et Melisande»

Manon, Pelléas et Mélisande par Rafal Olbinski

 

La bande-son de l'à-faire du mois de juin:

 

 

Mère Castor, je vous souhaite un bel été :-)

Posté par Citrouille de FM à 18:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,